De l’idée d’un théâtre « phonique ». Revue Musicorum

revue musicorumVient de paraître dans la revue Musicorum n° 15 mon article sur :

De l’idée d’un théâtre « phonique ».

Le « devenir-concert » du théâtre expérimenté par Carmelo Bene.

dans le volume « Théâtre de la musique et du concert des années 1980 à nos jours », Frédéric Sounac, Muriel Plana et al. dir.

Le sommaire est disponible ici.

In 1980, Gilles Deleuze attended the premiere of Carmelo Bene’s Manfred at the Scala Theatre in Milan, a work inspired both by Robert Schumann’s dramatic poem and by Lord Byron’s verse drama. Shortly afterwards, Deleuze praised Bene’s ability to bring drama and music together and go beyond the traditional structure of the concert. This led him to coin the word Dé-concert, meant to convey the ideas of deconstruction of the structure of the concert and of dissolving of its boundaries into further areas and developments (its « Outside » and its « Becoming »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *