Recension : Le théâtre est-il un art fondamentalement masculin ?

Ma recension du livre de Muriel Plana, Théâtre et féminin. Identité, sexualité, politique (Presses Universitaires de Dijon, 2012) vient d’être publiée sur le site Nonfiction.fr (le quotidien des livres et des idées).

Professeur d’Études théâtrales à l’Université du Mirail à Toulouse, Muriel Plana mène depuis plusieurs années un séminaire portant sur la relation entre théâtre et féminin. S’appuyant sur les théories féministes, sociologiques et psychanalytiques ou autres théories du genre, elle construit dans Théâtre et féminin un véritable parcours réflexif et sensible, au sein duquel souffle un grand vent de liberté, tant sur le choix des méthodes que dans les œuvres étudiées. La principale question posée est la suivante : Qu’est-ce qu’un théâtre féminin ? Distinguant le « féminin », le « féminisme », la « féminité », tout en évaluant les tenants politiques de tels concepts, cet ouvrage questionne les sexes, les genres, la place des femmes au pouvoir et dans le milieu théâtral.

Ces 363 pages sont une ode à la non-résignation et démontrent, qu’outre une sous-représentation notoire des femmes dans le milieu du théâtre, particulièrement à des postes de « pouvoir »  (auteur dramatique, metteur en scène, directrice de salle), on doit être davantage attentif à une nouvelle génération d’artistes trentenaires, pour qui le théâtre est non seulement féminin, mais aussi possiblement transgenre, dépassant tous les clivages.

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *